Colloque 2017 : les intervenants

Soirée du 28 mars 2017, en collaboration avec le Centre Sèvres

Les organisateurs

Sophie Gherardi

Longtemps journaliste au Monde spécialisée dans l'économie, l'international et la vie des idées, Sophie Gherardi a cofondé en 2011 le Centre d'étude du fait religieux contemporain (Cefrelco), puis a animé le site d'information Fait-religieux.com entre 2012 et 2015. Elle est une experte reconnue du fait religieux en entreprise.


Jean-Luc Pouthier

Docteur en histoire, spécialiste des trois monothéismes etdes questions théologico-politiques, Jean-Luc Pouthier a mené de front une carrière d'enseignant à Sciences Po et à l'Institut catholique, et dejournaliste (il a animé les pages Rebonds de Libération et dirigé le magazine Le Monde de la Bible). De retour de deux années passées à  l'ambassade de France près le Saint-Siège comme conseiller culturel, il a cofondé en 2011 le Centre d'étude du fait religieux contemporain(Cefrelco). Il est en particulier l'auteur de Dieu est un homme politique (Bayard, 2007).


Les intervenants


Mohammed Aïssaoui 

Journaliste spécialisé en littérature française et francophone au Figaro Littéraire, Mohammed Aïssaoui est l'auteur notamment de L'affaire de l'esclave Furcy (Gallimard, 2010, Prix Renaudot de l'essai, Prix RFO du livre et prix du roman historique), de L'Etoile jaune et le croissant, et d'une anthologie sur l'humour arabe Comment dit-on humour en arabe (Folio). Mohammed Aissaoui a tenu une chronique hebdomadaire, sur Direct 8 dans l'émission « Tous les goûts sont dans la culture » et anime des ateliers d'écriture pour Le Figaro.


Jean-Louis Bianco


Ancien élève de l'Ecole des Mines de Paris et de l'ENA, promotion Thomas More, Jean-Louis Bianco est conseiller d'Etat et préside depuis 2013 l'Observatoire de la laïcité. Secrétaire général de l'Elysée durant les mandats de François Mitterrand entre 1982 et 1991, il a été ministre des Affaires sociales et de l'Intégration en 1991 et de l'Equipement, du Logement et des Transports en 1992. Elu des Alpes de Haute-Provence entre 1997 et 2012, il a été co-directeur de campagne pour la présidentielle de 2007 de Ségolène Royal, dont il est aujourd'hui conseiller spécial au ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer, et représentant spécial pour les relations avec l'Algérie auprès du ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault. Il a récemment publié La France est-elle laïque ? (L'Atelier, 2016).


François Euvé


Jésuite, ancien élève de l'École Normale Supérieure de Cachan et agrégé de physique, professeur de théologie systématique aux Facultés jésuites de Paris (Centre Sèvres), il est depuis janvier 2013 rédacteur en chef de la revue Études et membre du comité de rédaction de la revue Recherches de Science Religieuse. Il a récemment publié : Au nom de la religion ? Barbarie ou fraternité (L'Atelier, 2016). Parmi ses précédents ouvrages on peut citer : Pour une spiritualité du cosmos. Découvrir Teilhard de Chardin (Salvator, 2015) ; Crainte et tremblement. Une histoire du péché (Seuil, 2010) ; Darwin et le christianisme. Vrais et faux débats (Buchet-Chastel, 2009). 


Charles Mercier


Maître de conférences en histoire contemporaine à l'université de Bordeaux, Charles Mercier est membre du Laboratoire Cultures-Education-Sociétés (LACES), centre interdisciplinaire créé en 2007. Il a rejoint en 2015 le comité scientifique du Cefrelco. Ses recherches portent principalement sur l'histoire très contemporaine. Elles articulent la démarche propre à l'historien et celles des autres sciences sociales autour des thèmes suivants : universités et universitaires depuis 1968, intellectuels et mouvements de jeunesse chrétiens, identité chez les jeunes et les éducateurs. 



Journée du 29 mars 2017, à l'Hôtel de l'Industrie



Rita Hermon-Belot


Historienne, spécialiste des Lumières et de l'idée laïque, elle se consacre depuis plusieurs années à la question de la pluralité religieuse, un enjeu social majeur plus souvent étudié par les sociologues, anthropologues ou politistes. Directrice d'études à l'EHESS-CESOR (Centre d'études en sciences sociales du religieux) elle anime depuis 2001 le séminaire « Histoire de la liberté des cultes ». De ce projet est né son récent ouvrage Aux sources de l'idée laïque. Révolution et pluralité religieuse (Odile Jacob, 2015). 



Anne-Lorraine Bujon


Rédactrice en chef de la revue Esprit depuis janvier 2016, Anne-Lorraine Bujon est chercheur associé au programme États-Unis de l'Ifri. Ancienne élève de l'Ecole normale supérieure, agrégée d'anglais, elle a enseigné la littérature américaine puis s'est spécialisée dans l'animation du débat d'idées, collaborant avec la Vie des idées, le Centre d'analyse et de prévision du ministère des Affaires étrangères, la fondation Humanity in Action, l'Institut des hautes études sur la justice. Pour l'Ifri elle suit principalement l'histoire politique et culturelle des États-Unis.


Patrick Cabanel


Patrick Cabanel est directeur d'études à l'École pratique des hautes études (« Histoire et sociologie des protestantismes »). Ses travaux portent sur la construction de la République laïque et de son école, l'histoire des minorités religieuses, les résistances à la Shoah. Parmi ses ouvrages : Le Dieu de la République. Aux sources protestantes de la laïcité (1860-1900), PUR, 2003 ; Le tour de la nation par des enfants. Romans scolaires et espaces nationaux (XIXe-XXe siècles), Belin, 2007 ; Histoire des Justes en France, Armand Colin, 2012 ; Histoire des protestants en France, XVIe-XXIe siècle, Fayard, 2012 ; Ferdinand Buisson. Père de l'école laïque, Labor et Fides, 2016. 


Belkacem Recham


Docteur en histoire, chargé de cours à l'université de Strasbourg, Belkacem Recham est spécialiste de l'histoire des contingents originaires des colonies dans l'armée française durant les deux guerres mondiales. Auteur de Les musulmans algériens dans l'armée française 1919-1945 (L'Harmattan,1996), il a écrit l'article  "Musulmans dans l'armée", dans Histoire de l'islam et des musulmans en France du Moyen âge à nos jours sous la direction de Mohammed Arkoun ( Albin Michel, 2006) et "Le 18 mars 1962, les accords d'Evian", dans Histoire de France vu d'ailleurs sous la direction de Jean Noël Jeanenney et Jeanne Guérout (Les arènes, 2016).


Philippe Foussier


Premier Grand Maître adjoint du Grand Orient de France, la première obédience maçonnique française, Philippe Foussier est également administrateur de l'Institut d'études et de recherches maçonniques (IDERM) et membre du comité de rédaction de la revue Humanisme, dont il est un contributeur régulier. Journaliste, il a longtemps été rédacteur en chef d'un hebdomadaire et d'un trimestriel destiné aux élus locaux.



Claude Thélot


Ancien élève de l'École Polytechnique et de l'École Nationale de la Statistique et des Études Économiques (ENSAE), Claude Thélot est conseiller maître honoraire à la Cour des comptes. Il a présidé de septembre 2003 à décembre 2004, la Commission du débat national sur l'avenir de l'École. Auparavant, il avait travaillé durant vingt ans à l'INSEE, et avait été, durant 7 ans, directeur de l'évaluation et de la prospective au ministère de l'Education nationale. Il a publié en 2015 Les maximes éducatives et la politique qu'elles dessinent (Fabert).


Jean-Louis Schlegel

Sociologue des religions, directeur de la revue Esprit, Jean-Louis Schlegel a à entre autres à écrit sur deux tendances religieuses extrêmes de notre temps : l'individualisme, dans Religions à la carte (Hachette, 1997), et les tentations identitaires dans La loi de Dieu contre la liberté des hommes. Intégrismes et fondamentalismes (Seuil, 2003). Il a codirigé A la gauche du Christ. Une histoire des chrétiens de gauche de 1946 à nos jours (Seuil, 2012). Traducteur de philosophes (Franz Rozenzweig, Jürgen Habermas, Carl Schmitt) et de théologiens (Hans Küng, Joseph Ratzinger...), il a 23 traductions de l'allemand à son actif. 


Dominique Calmels


Prêtre de l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ( les mormons ), Dominique Calmels est  porte-parole de l'Eglise en France depuis juin 2000. Auparavant, il a  été 9 ans le président du « Pieu » de Paris (équivalent d'un diocèse un peu plus grand que l'Ile-de-France) après avoir été évêque de la paroisse de Paris pendant 4 ans. Toutes ces responsabilités sont exercées à titre bénévole.  De profession, Dominique Calmels est directeur financier pour la France et le Benelux d'un grand groupe international. Il est également très investi dans différents rôles au niveau de la société civile. Il est marié, il a 5 enfants et 12 petits enfants.


Lila Charef


Titulaire d'un DEA Droits de l'Homme et Libertés Publiques, et avocate de formation, Lila Charef a rejoint en 2004 le CCIF (Collectif contre l'islamophobie en France) en qualité de juriste, puis de responsable juridique à partir de 2009. A ce titre, elle prend régulièrement la parole pour défendre des femmes musulmanes victimes de discrimination dans la vie quotidienne en raison de la visibilité de leur religion. Ainsi, elle intervenait le 4 juillet 2016, au Palais des Nations Unies à Genève, devant le Comité pour l'Elimination de toutes les discriminations envers les femmes (CEDEF), afin d'évoquer la condition de ces femmes en France.


Alain Christnacht


Préfet, membre de plusieurs cabinets ministériels sous les gouvernements de gauche, Alain Christnacht a  été associé dans les années 80-90 aux différents accords négociés par la République en Nouvelle-Calédonie et en Corse. Conseiller d'état entre 2002 et 2015, il a par la suite été directeur de cabinet de la Garde des Sceaux Christiane Taubira. Il est membre de l'Observatoire de la laïcité. En avril 2016, à la suite de multiples scandales de pédophilie visant l'Eglise catholique de France, il est nommé président de la Commission nationale d'expertise sur la pédophilie. 



Nancy Lefèvre


Diplômée de droit des affaires et international en France et aux États Unis, juriste pendant plusieurs années dans un grand groupe bancaire, Nancy Lefèvre est, depuis 2010, juriste au Conseil National des Évangéliques de France (CNEF). Elle y allie une pratique de conseil juridique, de plaidoyer et de formation concernant, notamment, la laïcité, les libertés de religion et d'expression et le régime juridique des associations. Avec les Alliances Evangéliques, elle s'implique au niveau européen et international pour la défense de la liberté de conscience et promeut en France la campagne « Libre de le dire ».


Jean-Louis Carvès


Entré chez IBM France en 1998, Jean-Louis Carvès s'est rapidement spécialisé dans les ressources humaines, sous l'angle de la diversité. Il est titulaire du certificat Management & Diversité de l'Université Paris Dauphine. Entre 2000 et 2007, il a contribué à développer la politique d'accessibilité d'IBM Europe à l'EMEA Human Centric Solutions Center, dans une perspective de business. Directeur Diversité d'IBM France depuis 2008, il est devenu en janvier 2016 Diversity Engagement Partner.


Inès Dauvergne


Inès Dauvergne intervient sur les thématiques de diversité et de non-discrimination depuis plus de 10 ans. Elle est la responsable Expertise Diversité du réseau « Les entreprises pour la Cité » (anciennement IMS-Entreprendre pour la cité). A ce titre, elle accompagne les entreprises dans la mise en ?uvre de leurs politiques de diversité et intervient comme experte auprès d'institutions comme le Défenseur des droits ou la CNIL et de parties prenantes comme le MEDEF, les médias, les écoles. 

Elle a réalisé en 2008 le premier guide français portant sur la gestion de la diversité religieuse en entreprise.



Muriel Morin


Diplômée en droit des affaires de l'Université Paris 2 Panthéon Assas, Muriel Morin est depuis 2008 Directeur Corporate Ressources Humaines du Groupe Engie (ex GDF Suez). 

Muriel Morin préside l'Observatoire Social international (OSI ), laboratoire d'initiatives et d'innovation sociale créé en 2000 par plusieurs partenaires autour du groupe Engie, dans le cadre du Pacte Mondial des Nations unies. Elle est aussi présidente de la Fondation Agir Pour l'Emploi Engie (FAPE), qui soutient plus de 80 associations en France et contribue à l'insertion professionnelle et au retour à l'emploi des personnes en situation d'exclusion. 


Jean-Philippe Schreiber


Professeur à l'Université libre de Bruxelles, Jean-Philippe Schreiber y a dirigé de 2003 à 2007 le Centre interdisciplinaire d'étude des religions et de la laïcité (CIERL). Egalement directeur de recherches au Fonds national de la recherche scientifique, il a créé et anime l'Observatoire des Religions et de la Laïcité (ORELA), site d'information et d'analyse sur l'actualité des religions. Il est aussi à l'origine du forum La Religion dans la Cité qui a rassemblé à Bruxelles fin janvier 2016 plus de 7000 personnes.